Accueil
dico suite

 

contact

Dictionnaire de termes et composants courants

Acide oxalique Accrochage - Acrylique - Agent mouillant - Alcool à Brûler  - Alkydes   -  Alun - Ammoniaque  - Amidon - Apprêt  AquasolubleBadigeon à la chaux- Bicarbonate de soude - Blanc d'espagne - Blanc de plomb - Blanc de zinc - Bleu de Prusse - Bol d'Arménie - Brillance - Calcination - Carbonate d'ammonium - Carbonate de soude - Caséine - Cellulosique - Chaux - Cire à céruser - Colle de peau - Colle d'os - Colorant universel - Craie - Craqueluredispersion -  Emulsifiant  -  Encaustique  - Enduit gras -  Enduit de rebouchage  -  Essence de térébenthine  -  EVA  - Fongicide FondurGélatine  -  Gesso  -   Glacis  -  Glycérine  - Glycéro - Gomme-laque    - Gomme arabiqueGouache -  Gypse   - Huile de lin  - Impression Laque  - latexLiant  -  Liant vinylique  -  Microporosité - Noir animal - Ocres - Paille de fer  -  Patine de vieillissement  -  Peinture coquille d'oeuf   Pigments  - PVApliolite Polymère  -  Polyurétane  - potasse primaire - Réchampissage - Résine - Retardateur - Siccatif  -  - Siccativité - Solvant  -  Soude  Talc  -  tampon  -  tempera  - térébenthine  -  terre de sommière  -  tripoli  -  vernis  - vernis à craqueler  -  white spirit. 

 


A

Acide oxalique

Acide de sucre se présentant sous forme de cristaux incolores. En solution à 10% environ, agent de blanchiment à chaud ou à froid des cuirs, bois (parquets, etc.). Aussi détachant des taches d'encre et nettoyage du cuivre.
Danger : mordant et toxique. Se protéger les mains et les yeux lorsqu'on l'emploie

Accrochage

Phénomène selon lequel la peinture adhère à son support, qualité essentielle que la peinture devra conserver dans le temps. Il dépend de nombreux paramètres physico-chimiques déterminés par la nature du support et celle de la peinture, mais un bon nettoyage et des préparations appropriées favorisent le contact, donc l'accrochage.

Revenir en haut du dico

Acrylique

Polymère plastique très utilisé pour les peintures. En émulsionnant ceux-ci dans l'eau, on obtient des véhicules de peinture. Plus performants que les liants polymères vinyliques des peintures-émulsions ordinaires (dispersions).

Revenir en haut du dico

Agent mouillant

Adjuvant dont l'intervention accroît la faculté du liant d'enrober (mouiller) les particules pigmentaires qui sont insolubles. Le pouvoir mouillant d'un liant est fonction de la taille des molécules qui le composent.

Revenir en haut du dico

Alcool à brûler

alcool éthylique. Liquide incolore, très volatile. Utilisé généralement comme solvant et détachant.
Danger : produit inflammable, toxique, ne pas inhaler longuement.

Alkydes

Résine synthétique qui a supplanté les résines traditionnelles à base d'huile de lin en tant que liant ou véhicule de la plupart des peintures et vernis à l'huile.

Alun

Sel ayant pour effet de durcir les protéines. On l'ajoute donc aux liants comme les colles gélatines de peau et à la caséine pour les rendre imperméables après séchage.

 

Revenir en haut du dico

Ammoniaque

Liquide. Il s'agit d'une dissolution de gaz ammoniac dans l'eau. Son odeur est on ne peut plus caractéristique et très toxique.
Très bon détersif.
L'alcalinité de l'ammoniaque neutralise les taches acides, et de moisissure. S'utilise également pour décaper
Danger : toujours conserver l'ammoniaque dans un récipient soigneusement fermé, à l'abri de la lumière. Elle attaque le liège (pas de bouchon en cette matière donc, et en s'évaporant, l'ammoniaque devient moins pure et perd en efficacité.
Ne jamais déboucher le flacon d'ammoniaque à proximité des narines et l'ouvrir précautionneusement, car elle attaque la peau et les ongles. Si la peau a été en contact avec de l'ammoniaque, laver abondamment à l'eau vinaigrée ou au jus de citron.
L'ingestion d'ammoniaque ou de ses vapeurs trop intenses peut être mortelle.

Amidon

Poudre blanche inodore, sans saveur, insoluble dans l'eau froide. Dans l'eau bouillante, l'amidon (dilué à raison de 10%) gonfle et constitue  alors  un empois utilisé pour le repassage ou pour l'empesage.

Revenir en haut du dico

Apprêt

Au sens strict du terme, revêtement servant à réduire la porosité d'un support, c'est-à-dire isolant appliqué avant la peinture ou le papier peint. Il s'agit souvent de la même colle ou du même liant utilisé pour le papier peint ou la peinture, mais dilué. Utilisé sur toile, bois plâtre et papier.

Aquasoluble

Se dit de tout produit soluble dans l'eau

Revenir en haut du dico

 

B

Badigeon à la chaux

Revêtement mural à base de chaux en pâte très dilué. Souvent appliqué en extérieur pour protéger et décorer les façades. Ne peut être appliqué que sur un support poreux.

Bicarbonate de soude

Poudre blanche, composée de soude, qui a de multiples emplois. S'utilise en pâtisserie (préparation de cakes et de biscuits) mais aussi contre les maux d'estomac et pour faire briller les objets en verre, la porcelaine.
Attention : à ne pas confondre avec carbonate de soude et soude caustique !!!

Revenir en haut du dico

Blanc d'espagne

Craie finement pulvérisée

Blanc de zinc

Oxyde de zinc, le plus ancien des pigments blancs. Il a remplacé le céruse (carbonate basique de plomb) dont l'usage fut interdit, en raison de sa toxicité, par une loi de 1909. L'oxyde de zinc améliore le séchage en profondeur, évite le farinage du feuil, a des propriétés fongicides, mais très réactif et de faible pouvoir opacifiant, il est surtout utilisé comme un pigment de complément.

Revenir en haut du dico

Blanc de Plomb

Le blanc de plomb, encore appelé blanc d'argent, ou céruse était obtenu par un procédé de stratification. Des pots d'argile contenant du vinaigre étaient intercalés sous des couches de fumier de cheval, de tannin ou de marc de raisin. Un dégagement de chaleur et de dioxyde de carbone provoquait une corrosion du plomb, formant du carbonate de plomb. La poudre de blanc de plomb est toxique.

Brillance

 Propriété de la peinture définie par sa plus ou moins grande aptitude à réfléchir la lumière. On la mesure par comparaison avec celle du miroir, qui, pour une intensité émise de 100, réfléchira 100 (On dit que le brillant spéculaire du miroir est de 100). Dans le cas de la peinture, une partie de la lumière émise sera diffusée, une partie sera réfléchie : le brillant spéculaire (Bs) de la peinture est la quantité de lumière réfléchie pour 100 de lumière émise sous un angle de 60°. Les peintures émail ont un Bs de 95, les laques 85, les demi-brillantes 70, les satinées ont des degrés de brillant très variables (de 10 à 60), les mat-satin 5, enfin le mat absolu correspond à une réflexion nulle (0)

Revenir en haut du dico

Bleu de prusse

Bleu de Prusse - Pigment appelé aussi Bleu de Paris ; c'est un ferrocyanure à pouvoir colorant intense, très résistant aux acides, mais très sensible aux alcalis.

 

Bol d'arménie

Argile colorée extrêmement fine, en réalité un pigment de la famille des terres.

Revenir en haut du dico

 

 

 

C

Calcination

Chauffage d'un pigment permettant de changer définitivement sa couleur. S'applique généralement aux couleurs de la famille des terres qui, lors de ce processus, perdent leurs molécules d'eau et passent de l'état ferreux à l'état ferrique. L'ocre jaune devient, par exemple, de l'ocre rouge.

Carbonate de soude

Carbonate de soude (communément appelé soude). Produit alcalin blanc soluble dans l'eau, peut aussi se présenter sous forme de cristaux.

Revenir en haut du dico

 

Carbonate d'ammonium

Composé alcalin. Mélangé aux huiles ou graisses, les alcalis forment un savon. Le carbonate d'ammonium est parfois mélangé à l'huile de lin ou à la cire d'abeille pour faciliter leur émulsion dans l'eau.

Revenir en haut du dico

Caséine

Protéine du lait (également constitué de lactose et de graisses), c'est-à-dire lait caillé. Utilisée depuis des millénaires par les artistes et les décorateurs comme liant. Egalement utilisée comme adhésif. Le lait écrémé est principalement constitué de caséine, protéine longue et complète, donc capable de former en séchant une pellicule de polymère résistante imperméable à l'eau.

Cellulosique (laque et peinture)

développés au XXe siècle, les liants cellulosiques sont des produits semi-synthétiques dérivés de la cellulose du bois et du coton. Ils sèchent extrêmement rapidement et sont donc inadaptés à l'application au pinceau. Les médiums cellulosiques se mélangent cependant aux gommes laques et aux alcools.

Revenir en haut du dico

Chaux

Nom générique d'un certains nombre de composés chimiques à base de calcium. Le cycle de la chaux désigne l'ensemble de ses transformations. A l'état naturel, le carbonate de calcium se présente sous forme de calcaire, de craie et de marbre. En le chauffant, on obtient de la chaux vive ou chaux calcinée (oxyde de calcium) avide d'humidité. En hydratant la chaux vive, on obtient de la chaux éteinte (hydroxyde de calcium) Lorsqu'elle est complètement éteinte, ce qui peut prendre des mois, la chaux reste caustique, elle a généralement l'aspect d'une pâte. On l'utilise alors dans le badigeon, le mortier ou le  plâtre où elle "prend" en absorbant le dioxyde de carbone de l'atmosphère et redevient du carbonate de calcium.

Revenir en haut du dico

Cire à céruser

Mélange d'encaustique et de pigment blanc (généralement du blanc de titane) utilisé comme finition décorative sur les bois poreux comme le chêne. Imite une finition traditionnelle qui consistait à récurer et à désinfecter le bois avec les restes de badigeons blancs.

Cire de carnauba

Cire végétale extraite en petites quantités de feuilles de palmier, dure et cassante, souvent ajoutée à la cire d'abeille pour la durcir et augmenter son brillant.

Colle d'os

Variété sombre et grossière de colle gélatine obtenue par la cuisson d'os animaux.

Revenir en haut du dico

Colle de peau

Colle gélatine utilisée comme liant du gesso. Cette gélatine très fine est obtenue par la cuisson de peaux de lapin.

Colorant universel

Mélange d'huile et de pigments miscible dans l'alcool, l'huile et l'eau. On peut donc utiliser ces colorants pour n'importe quel type de peinture ou de vernis.

Revenir en haut du dico

Craie

Carbonate de calcium. Dépôt minéral naturel constitué d'exosquelettes de minuscules créatures préhistoriques. Utilisé comme charge dans les peintures d'aujourd'hui et comme principal pigment blanc dans les peintures d'intérieur traditionnelles à l'eau (voir également blanc d'espagne.)

Craquelure/vernis craqueleur

Processus de vernissage en deux temps, à partir d'un produit vendu en deux parties, un vernis à base d'eau et un vernis à base d'huile. Le mot craquelure désigne  l'effet obtenu.

Revenir en haut du dico

D

 

Dispersion

Le terme désigne une émulsion dont le liant est plus proche de la phase solide que de la phase liquide. Il n'y a pas de différence de nature entre les émulsions et les dispersions, simplement des degrés de polymérisation différents. D'où il résulte parfois une certaine imprécision dans l'emploi respectif de l'un et l'autre de ces termes.

Revenir en haut du dico

E

Eau de javel

Liquide jaunâtre à odeur de chlore. Produit ménager de base, elle détache parfaitement les linges blancs et les tissus "grand teint" (mieux vaut être prudent et vérifier que le tissu réagit bien avant, sur une  petite surface), très efficace contre taches d'encre et de rouille; elle décolore, blanchit, désinfecte.
Danger : ne jamais mélanger à d'autres produits, réaction chimique dégageant des gaz nocifs. Conserver à l'abri de la lumière, en récipient fermé.

Revenir en haut du dico

Emulsifiant

Agent facilitant la formation d'une émulsion. Le toluène, le xylène et l'alcool éthylique forment des émulsions de plastique dans l'eau

Revenir en haut du dico

Encaustique à la cire d'abeille

Solution toute prête de cire d'abeille dans un solvant comme la térébenthine . Ce mélange est plus facile à appliquer que la cire dure.

Enduit de rebouchage

Disponible sous forme de poudre ou prêt à l'emploi, il sert à remplir les fissures des surfaces à peindre. Les irrégularités du bois sont traitées au bouche-pores

Revenir en haut du dico

Enduit gras

Enduit dont le liant est une huile siccative, ce qui permet de l'appliquer directement sur un support moyennement absorbant, tel le plâtre coupé, qui est poreux (encore que, dans la plupart des cas, une impression pénétrante ne soit pas inutile).  

 

Essence de térébenthine

Distillat huileux, incolore et transparent, d'une résine de pin. Traditionnellement utilisé comme diluant et comme agent matifiant pour les peintures à l'huile de qualité beaux-arts ou décoration. Aujourd'hui supplantée par l'essence minérale (substitut de térébenthine) appelée white spirit dans les peintures modernes glycéros.

EVA

Initiales de EthylVinylAcetate polymère vinylique plus résistant et plus imperméable que le PVA utilisés comme liants dans les peintures modernes.

Revenir en haut du dico

F

Fondur

Appliqué sur les bois neufs et huileux, le fondur est une couche de fond qui pénètre le grain en profondeur et isole le bois évitant ainsi les remontées de résine qui risqueraient de décoller les finitions. S'applique après teinture.

Revenir en haut du dico

Fongicide

(Du lat. fungus, champignon). Substance qui se trouve incorporée dans certaines peintures, certaines colles pour papiers peints et qui a pour effet d'empêcher la prolifération des mousses ou moisissures. On utilise aussi une solution fongicide (eau de Javel, par ex.) pour décontaminer les surfaces atteintes avant d'appliquer un nouveau revêtement.

Revenir en haut du dico

G

Gélatine

Protéine animale contenue dans la peau, les os, les sabots, les cornes, extraite par cuisson. C'est une protéine faible et incomplète, dont la polymérisation est imparfaite lors du séchage. Elle reste donc aquasoluble après séchage. Utilisée depuis des millénaires comme apprêt, colle et liant pour les peintures.

Gesso

Revêtement extraordinairement dur mais cassant, utilisé traditionnellement comme sous-couche pour la peinture et la dorure du mobilier de prestige, etc. Composé de colle gélatine et de poudre de craie et appliqué en plusieurs couches. Peut être finement poli.

Revenir en haut du dico

Glacis

Médium transparent utilisé pour faciliter les effets décoratifs en allongeant le temps de séchage d'une peinture (diluant en plus grande quantité, térébenthine pour le glacis à l'huile et eau pour le glacis acrylique). Invention du XIXe siècle, le glacis à l'huile, était jusqu'à une époque récente le seul produit disponible. Depuis peu les fabricants commercialisent des glacis acryliques, médiums gélatineux et transparents jouant le même rôle que les peintures acryliques et les colorants liés par de l'acrylique mais plus transparent. On peut allonger son temps de séchage en ajoutant un retardateur (un peu de glycérine). On peut presque toujours remplacer un glacis à l'huile par un glacis acrylique mais ce dernier est moins souple et peut produire des effets plus grossiers et moins nets.

Revenir en haut du dico

Glycérine

La glycérine est un sous-produit issu de la fabrication des savons et de certains acides gras.
Elle est employée pour traiter certaines taches de graisse sur des tissus fragiles comme la soie par exemple.
Elle se rince à l'eau froide.
Précaution : ne jamais mettre la glycérine en contact avec des produits oxydants tels que l'eau oxygénée ou le permanganate. En effet, cela pourrait produire une explosion.

Glycéro

Le terme est employé pour désigner des peintures dont le liant est une résine obtenue à partir de la glycérine (ou glycérol). Mais la majorité des résines utilisées aujourd'hui ne contenant plus de glycérine ni d'acide phtalique, le terme glycérophtalique est, à strictement parler, devenu impropre, mais il reste couramment utilisé pour désigner des peintures du groupe alkyde.

Revenir en haut du dico

Gomme laque

Substance collante sécrétée par les insectes habitant certains arbres, dans le Sud-Est asiatique. En la dissolvant dans l'alcool, on obtient un vernis à séchage rapide que l'on peut appliquer au pinceau ou au tampon (dans le fameux vernis au tampon). Depuis quelques siècles, finition raffinée pour le bois (en intérieur) et vernis isolant utilisé par les décorateurs mais peu résistant à l'eau.

Gomme arabique

Liant des aquarelles et des gouaches, la gomme arabique, solide ou fluidifiée, confère également davantage de corps aux peintures à l'eau.

Revenir en haut du dico

Gouache

Couleur en tube utilisée par les artistes. Comprend généralement du pigment, de la gomme arabique et de la craie servant d'agent opacifiant. Cette opacité distingue la gouache de l'aquarelle, dont la composition est similaire mais sans craie.

Gypse

Sulfate de calcium, minéral extrait du sol et brûlé pour obtenir le plâtre de Paris.

Retour en haut du dico

H

Huile de lin

Extraite des graines de lin. Liquide relativement visqueux de couleur blanche à jaune orangé. Intervient en général dans la composition de savons mous et vernis gras ou peintures. L'huile de lin a de nombreuses autres applications domestiques notamment pour l'entretien des pierres naturelles. L'huile de lin cuite est plus siccative que l'huile de lin crue et est conseillé pour les peintures artisanales malgré sa coloration.

 

Retour en haut du dico

I

Impression

Peinture destinée à  "nourrir" les fonds poreux, de façon à les rendre homogènes. Les impressions sont liquides et leur liant a un bon pouvoir mouillant, donc une aptitude à la pénétration du support. Elles favorisent l'accrochage du revêtement à appliquer, ainsi que l'homogénéité d'aspect de la finition.

Retour en haut du dico

L

Laque

Dans la Chine ancienne, la technique de la laque consistait à superposer plusieurs dizaines de couches très fines de vernis extrait d'arbres indigènes. Aujourd'hui, la laque n'est parfois qu'un banal produit appliqué en une seule couche et composé de polyuréthane, de cellulose ou même d'acryliques aquasolubles.

Latex

A l'origine, émulsion de caoutchouc naturel tirée de l'hévéa, puis produit de synthèse qui servit à la fabrication des premières peintures diluables à l'eau (émulsions). Le liant  "latex synthétique " coûteux, est aujourd'hui remplacé par l'acétate de vinyle ou la résine acrylique et leurs nombreux dérivés. Le terme  "latex" bien qu'impropre, est toujours utilisé pour désigner ce type de peinture d'aspect caoutchouteux.

Revenir en haut du dico

Liant

Substance généralement liquide associée à un solvant qui emprisonne les particules de pigment et forme un film solide après séchage. Les protéines remplissent très bien ce rôle, d'où le grand nombre de protéines animales et végétales mises à contribution : huile de lin, caséine, gomme arabique, gélatines, etc. Sans liant la peinture s'effriterait. Le liant est l'élément de base de la peinture qui permet de la caractériser (peinture à l'huile, glycéro, cellulosique, vinylique, alkyde, acrylique, etc).

Retour en haut du dico

 

Liant vinylique

        Colle synthétique émulsionnée avec de l'eau

 

 

 

Suite du dico à partir de M

 

 

 

 

 

 

mon blog

le bois flotté

 

 

 

 

 

 

 

 

 

retour à l'accueil