Accueil
Remonter

 

contact

 

Les berges de la mare...

 

  Prévoir quelques chutes de géotextile à placer sous les cailloux que l'on met dans l'eau afin de ne pas endommager la bâche...

Le choix est vaste

l'herbe : On peut prélever des plaques d'herbe au moment où l'on creuse le trou pour faire l'étang et les installer sur le pourtour du liner que l'on aura soin si possible de terminer à la verticale...

les pierres: les pierres s'accordent très bien comme bordure d'un plan d'eau que l'on dénichera peut-être lors de belles promenades...

La mousse : quelques plaques de mousse que l'on prélèvera sans exagération dans les forêts et qui seront très heureuses de s'installer sur le bord du liner pour en cacher la laideur...

Les bordures en béton préformé : il existe toutes sortes de bordure et j'en ai trouvé une qui convenait tout particulièrement pour cacher mon liner qui longeait le petit muret où j'avais installé l'étang...

 

On peut utiliser une seule de ces différentes techniques mais aussi les mélanger pour enlever la monotonie d'un contour trop uniforme...

Se souvenir que quelle que soit la méthode utilisée, les contours de l'étang auront tendance à rétrécir avec les ans car très vite la végétation colonise les bordures...

Bien faire attention aux fuites par capillarité pour maintenir le niveau de l'eau et éviter ainsi que la bâche ne devienne visible (ce qui est très inesthétique). L’eau ne doit pas avoir la possibilité d’être « aspirée » par la terre du pourtour du bassin. S’assurer que la terre rapportée est bien tassée pour éviter les effondrements.

Ne couper les bords de la bâche que lorsque le bassin est rempli d'eau car le poids de l'eau va faire s'enfoncer le liner de quelques cm supplémentaires.

remonter..

 

 

 

 

 

 

 

 

mon blog

le bois flotté

 

 

 

 

 

 

 

 

 

retour à l'accueil