Accueil
Remonter

 

contact

 Les pigments...

 

 Les couleurs de terre sont les plus belles à utiliser pour patiner vos murs... et les moins toxiques...

Les ocres sont des argiles riches en oxydes de fer, la terre de sienne et d'ombre riches en manganèse et la terre verte en cuivre. Contrairement aux pigments de synthèse ces pigments ne posent pas de problème de toxicité.
Ces pigments peuvent être  trouvés dans les magasins beaux-arts en petite quantité assez chers ou commandés par kilos chez certains fournisseurs et à bon prix.

Il est  impossible de parler des couleurs sans évoquer le blanc car souvent le blanc est mélangé à un autre pigment de couleur pour en modifier l'intensité. Le plus ordinaire et le plus ancien est certainement la craie dont on s'est servi pendant des millénaires pour badigeonner les murs. C'est également le matériau de base des couleurs  pastelles et de la gouache.  Le blanc de plomb (aussi appelé blanc d'argent) était utilisé pour les peintures dites à l'huile. C'est un pigment aujourd'hui interdit car très toxique. Mélangé à l'huile il faisait cependant merveille offrant des qualités de souplesse incomparables. Avec le temps, les peintures au plomb ne s'écaillaient pas mais devenaient crayeuses et s'estompaient... Le pigment blanc à base de blanc de titane est le plus utilisé aujourd'hui dans l'industrie. C'est le plus fiable des pigments blancs synthétiques. Il est très blanc  et il n'est pas toxique.

Utiliser des pigments et faire ses propres mélanges est passionnant mais il ne faut pas oublier qu'en poudre ils peuvent être très toxiques (surtout la famille des pigments "minéraux" à base de plomb, de cadmium, de cobalt, de chrome). Ces derniers  seront donc manipulés avec des gants et en tenant compte qu'ils sont très volatiles. Ils ne sont pas tous compatibles avec la chaux. Se renseigner avant de les utiliser et pour patiner ses murs préférer les pigments de terre.

Dans les peintures modernes, les couleurs sont souvent synthétiques. Quand on veut patiner les murs de sa maison c'est donc avec les terres naturelles qu'il est préférable de travailler pour un résultat le plus authentique possible. Bien sûr cependant qu'il faut tenir compte de l'habitat, les couleurs vives artificielles s'accordant très bien avec un décor moderne par exemple (jaune citron froid ou bleu outremer).  

Les pigments peuvent être mélangés directement avec de la chaux pour faire un badigeon (méthode la plus ancienne) mais malheureusement un badigeon à la chaux ne peut souvent pas être appliqué sur nos murs modernes car le support doit être suffisamment poreux et compatible avec les réactions chimiques de la chaux. Ainsi il faut bien se renseigner sur la teneur de son mur avant d'appliquer la technique du badigeon traditionnel  chez soi... Par contre si l'on dispose de murs anciens suffisamment poreux à base de mortier de chaux ou de torchis, le résultat est incomparable...

Voici une liste non exhaustive des pigments insensibles à la chaux :

noire d'ivoire, ocre jaune, jaune de mars, jaune de naples, terre de sienne, terre d'ombre, bleu de céruléum, bleu de cobalt, outremer, violet de mars, oxyde de fer rouge, vert émeraude, oxyde de chrome, terre verte...

 

Mon meilleur fournisseur (publicité gratuite de ma part...). Situé à Bordeaux pour ceux qui ont la chance d'y vivre...

 

Retour à patiner

 

 

 

 

 

 

mon blog

le bois flotté

 

 

 

 

 

 

 

 

 

retour à l'accueil