Accueil
Remonter

 

contact

La chaux en extérieur

A l'extérieur, grâce à ses propriétés désinfectantes, le badigeon est souvent utilisé pour la protection des supports autant que pour son caractère décoratif (fresques, frises etc.) comme on le voit en Grèce ou au Portugal aux façades toutes blanches en raison aussi de la qualité de la chaux locale

 

La chaux en intérieur

En peinture d'intérieur, le badigeon est apprécié pour son aspect mat, velouté mais attention il ne peut pas être appliqué tel quel sur tous les supports

La composition et préparation du badigeon

Le badigeon est composé à base d'eau, de chaux aérienne (poudre ou pate) et de pigment. Sa composition est la suivante : un volume de chaux pour trois volumes d'eau. Les pigments ne doivent pas excéder 25% du poids de chaux pour les terres et ocres, et 15% pour les oxydes.

Il est de plus conseillé de rajouter un fixatif et l'alun de potasse est un très bon fixateur que l'on trouve facilement dans les pharmacies à raison de 2 à 3 % du poids de la chaux. Il est également possible d'utiliser de la colle à papier peint qui épaissira la peinture (6 à 8g/l d'eau). On peut aussi penser au liant acrylique utilisé pour les patines.

Préparation du support

Le fond du support moderne doit être préparé et le mat est nettement préférable en raison de sa microporosité servant à l'accroche : il sera « bu » et évitera des désagréments. on peut donc casser l'aspect satiné d'une peinture simplement en utilisant du papier de verre. Si les murs comportent des déformations (trous, griffes, bosses etc.), le rendu n'en sera que plus intéressant car le badigeon de chaux est assez épais et donnera un rendez-vous rustique... Plusieurs passages peuvent être nécessaires pour obtenir un bon r

La méthode

C'est une peinture qui se fait en deux ou trois passes, entre chaque passe, 20 à 40 minutes doivent s'écouler en fonction des conditions de séchage liées à la température ambiante et au support. Il faut également éviter qu'il ne sèche trop vite car cela peut provoquer un farinage, il faut donc oublier l'emploi de siccatif pour gagner du temps ! Si l'on rencontre cette déconvenue, elle peut être parée en choisissant comme fixateur de la colle à papier peint, elle aura pour effet de retarder le séchage du badigeon.

Il ne faut jamais oublier de remuer à chaque fois que l'on prend du badigeon sinon la charge de chaux retombe au fond du récipient et des différences risque d'apparaître.
Un point important : plus il y a de chaux (qui est blanche à la base), plus le ton sera clair. En moyenne, on peut estimer que l'on perdra également deux à trois nuances au séchage. Pour l'application du badigeon, il est préférable d'utiliser un spalter de 15 à 20 cm plutôt qu'au rouleau.

 

 

 

 

 

mon blog

le bois flotté

 

 

 

 

 

 

 

 

 

retour à l'accueil